Des papiers cadeaux faits par des risographistes
Actualité

All I want for Christmas is RISO

pictogramme note
20 décembre 2021

C’est bientôt les fêtes de fin d’année ! Un moment précieux à célébrer en famille où chacun va faire des plans pour 2022, beaucoup trop manger… et offrir des tas de cadeaux !

Si vous cherchez quelque chose d’original à mettre sous le sapin, ou si vous êtes en quête de chouettes cartes de vœux à envoyer à vos proches et amis, vous êtes au bon endroit.

Vous trouverez ci-dessous une sélection d’œuvres épatantes et créatives réalisées par des risographistes d’un peu partout en Europe.

Et qui sait ? Si vous avez été sage cette année, le Père Noël aura peut-être au fond de sa hotte une illustration imprimée sur RISO pour vous 🙂

L’univers joyeux et coloré de Teuntje Fleur

Commençons notre voyage dans la risographie à Rotterdam dans l’univers joyeux et coloré de Teuntje Fleur. Pour Noël, la graphiste a fabriqué une carte de vœux et cinq différents modèles de papiers cadeaux où sont représentées des formes emblématiques de Noël.

papier cadeau risographisme
« Ma démarche est toujours la même, explique Teuntje. Je pars de quelques formes géométriques, un rond, un triangle, un carré, que je triture et assemble pour créer mon design ».

Teuntje FleurLe travail de Teuntje déborde également de couleurs vives. « Je crois qu’on a tous besoin d’un peu plus de couleur dans nos vies. Il faut qu’on essaie de prendre un peu plus de risques, d’aller jusque sur la ligne et même parfois de la dépasser. On a coutume de dire que « less is more⁠1 », moi je crois que « more is more2» ! », dit-elle.

Les cartes de voeux de Sophie Balch and Fenna Schaap

À quelques encablures du repaire de Teuntje se trouve le studio de Sophie Balch et Fenna Schaap. Les deux designers graphiques sont à la tête de Rotterdam Art Prints (RAP), un collectif de 13 artistes RISO réunis par la volonté d’offrir des œuvres imprimées sur risographe à un tarif abordable.

Pendant l’été, elles ont sollicité les membres de RAP pour qu’ils produisent des designs pour des cartes de Noël. Le but étant ensuite de les imprimer ensemble pour ensuite les vendre sur les marchés et ainsi financer en partie la plateforme web du collectif. Le résultat de cet appel, c’est un lot de huit cartes de Noël, chacune designée par un artiste différent. Il y a un chat obèse coiffé d’un chapeau de Père Noël, un moiré psychédélique, un sapin fait de deux mains aux doigts croisés (dont les aiguilles tombantes sont des doigts tranchés!), un dessin qui semble paisible mais représente en réalité l’ensemble des animaux qu’on est susceptibles de manger à Noël…

« Le monde est assez sérieux comme ça, alors on a voulu que ce projet soit fun. On s’est bien amusées à faire ces cartes, moins à les plier », confie Fenna. « C’est la première fois que les membres du collectif se rencontraient en personne, ajoute Sophie. C’était génial de parler avec tout le monde et d’imprimer ensemble. Certains des artistes n’avaient jamais travaillé sur RISO auparavant. Je leur ai fait part du peu de connaissances que j’avais, et on a trouvé ensemble la façon de faire. »

Nouvelle année nouvelles couleurs chez Pamflett

Pamflett, un studio de risographie à Bergen, en Norvège, a quant à lui choisi de réimprimer la même carte de Noël que l’année précédente, mais dans de nouvelles couleurs.

Ann-Kristin Stølan, qui gère Pamflett, explique : « Le design, réalisé par une illustratrice locale, reste le même, avec ce petit personnage marrant en forme de bûche. Nous avons également réalisé le catalogue d’une grosse exposition RISO que nous avons organisée il y a quelques semaines à Oslo, qui liste tous les artistes et œuvres représentées, ainsi que les couleurs RISO utilisées. Il peut aussi servir d’agenda ! Dernier détail intéressant, la couverture a été imprimée sur une RISO Gocco. »

La ruée vers l’or, l’inspiration de Unverbluemelt

Tine Kopplin, dont le studio RISO Unverbluemelt est situé dans un petit village près de Munich en Allemagne, a créé plusieurs cartes de vœux. Certaines représentent des bougies, les autres différentes interprétations du sapin de Noël.

Cartes Sapins - Unverblümelt
« Les cartes « bougies » sont vendues par lot de quatre et montrent chacune 1, 2, 3 ou 4 bougies qui représentent les quatre dimanches de l’Avent. Je les propose en plusieurs couleurs – sunflower, fluorescent orange, burgundy et orchid – avec des accents dorés de metallic gold », dit-elle.

Cartes bougies - Unverblümelt

 

Tine a eu l’idée de réaliser ces cartes en novembre, pendant un atelier de risographie en ligne qu’elle organisait. « Le thème était « Goldrausch » (c’est-à-dire La ruée vers l’or). Les participants ne pouvaient imprimer qu’en metallic gold, et éventuellement utiliser une autre couleur. Ça m’a énormément inspirée ! », rapporte-t-elle.

Une surprise en noir et blanc par C.A. Hiley

Un des aspects les plus appréciés du risographe, c’est sa capacité à imprimer des couleurs extrêmement vives. Ça en fait d’ailleurs un outil idéal pour imprimer à Noël, une période traditionnellement riche en rouges, verts et dorés.

Mais l’artiste britannique C.A. Hiley a choisi de jouer la surprise en proposant des cartes noir et blanc imprimées sur RISO. « Même si Noël est une période très colorée, l’hiver est plutôt marqué par des tons pâles, remarque-t-elle. Mais je ne suis pas volontairement partie sur du noir et blanc. Cette palette réduite de noir, gris et blanc s’est imposée d’elle-même alors que je créais ces images sur Photoshop. J’aime aussi beaucoup le rendu très doux des différentes nuances de gris sur risographe ».

À une époque, C.A. faisait beaucoup de gravure et de lithogravure, ce qui se ressent dans son travail. On peut y voir également l’influence de l’art d’imprimer des Inuits – des formes très simples et épurées sur un fond blanc.
En plus de ses quatre cartes de Noël, C.A. a également fait une impression en noir, hunter green et mistletoe yellow intitulée « The Dance ». Clin d’œil aux enluminures médiévales, ce tirage est inspiré d’une anecdote : C.A. et sa partenaire était allées couper du gui et s’étaient mises à l’utiliser comme des pom-poms de majorette et à danser comme dans une sorte de Ceilidh (une fête traditionnelle écossaise où l’on danse des danses folkloriques).

2022 en langage des signes par Ineke Tavernier

Enfin, soulignons le travail d’Ineke Tavernier, une architecte basée à Bruxelles qui imprime sur RISO sous le pseudonyme de Castor. Venue très récemment à la risographie, Ineke propose pour son tout premier projet RISO des cartes de vœux pleines de doigts qui partent d’une idée très simple pour passer un message puissant.
Deux couleurs seulement, des signes de main qui forment la date au premier plan, et d’autres silhouettes de mains en arrière-plan qui constituent un vœu pour la nouvelle année.

High hopes carte de voeux

Réaliser ce projet n’a pas été de tout repos pour Ineke. « L’idée de représenter 2022 avec des signes de main m’est venue très vite – et c’était vraiment un bon début – mais ensuite j’ai longtemps séché. J’ai vraiment essayé des tonnes de choses avant d’arriver au résultat que vous voyez. La carte qui a tout débloqué, et qui reste ma préférée, c’est celle avec les deux pouces en l’air : « tout le meilleur pour 2022 ». Les autres ont déroulé : les mains jointes dans une posture de prière pour représenter l’espoir, les poings fermés pour une année forte, le signe des cornes pour une année rock n’roll… ».

Fingers crossed for 2022 carte de voeux

 

Et voilà, c’est tout pour aujourd’hui ! On espère que vous avez apprécié ce petit tour festif en compagnie de talentueux artistes et imprimeurs RISO.

Joyeuses fêtes à toutes et tous !

Voir toutes les notes
  1. Note 1

    Littéralement « moins c’est plus » c’est une façon de vanter les vertus de la simplicité, de dire : « Attention à ne pas trop en faire », « le mieux est l’ennemi du bien »

  2. Note 2

    Littéralement « plus c’est plus »

Send this to a friend